Numéro  de  17 Mars 2008 : Les petits plats dans les grands

Hier soir Detroit et Houston n'ont pas laissé la moindre chance à New Orleans et Los Angeles.


Jarvis Hayes et Rafer Alston, chauds comme la braise ce soir pour mener les leurs vers une nouvelle victoire.

Detroit - New Orleans 104-95
Après un début de partie accroché les Hornets ont totalement cédé dans le deuxième quart-temps (34-18). Ceux-ci ont du faire face à un Jarvis Hayes inaretable, précis comme les clichés de Yann Arthus Bertrand. Souvent adroit mais malgré tout peu utilisé, l'ex homme à tout faire des Wizards a trouvé la ligne de mire hier soir. Ainsi en 25 minutes le piston a scoré 29 points, avec un pourcentage diablement exceptionnel (10/13 dont 7/8 derrière l'arc). "Je me sentais bien tout au long de la journée" a déclaré le joueur en question, véritable héros de la soirée. A ses côtés Chauncey Billups (17 points à 6/10 et 5 passes en 30 minutes) a joué en patron, limitant le bourreau de tous les meneurs, Chris Paul (14 points et 14 passes).
Pour en savoir plus, le résumé en vidéo.
Houston - LA Lakers 104-92
Ca continue! On arrête plus les Rockets. Galvanisé par une confiance inébranlable, Houston n'a pas vraiment eu d'importantes difficultés pour se débarrasser des Lakers. Les hommes de Rick Adelman ont effectué une défense de fer, notamment sur le meilleur joueur actuel de la ligue, Kobe Bryant, retenu à un piètre pourcentage (24 points pour un piteux 11/33). A Houston c'est Rafer Alston, placé en sixième homme, qui a une nouvelle fois montré sa grande part dans la série actuelle des Rockets. "Skip To My Lou" a dégainé comme dans un rêve à l'image de Jarvis Hayes plus tôt dans le Michigan. Le meneur texan a donc rentré 8 de ses 11  tentatives à trois points. Il a bien été aidé par son coéquipier Bobby Jackson (19 points à 7/9 et 6 rebonds en 20 minutes) qui a profité des espaces laissés par les défenseurs de Tracy McGrady (11 points à 4/16 et 6 passes).
Miami - Dallas 73-98
Il y a deux ans, une telle rencontre était serré et détenaient un minimum d'enjeu. Et bien ce n'est plus le cas, du moins pour Miami. Hier soir les Mavericks de Dirk Nowitzki (21 points à 7/11, 4 rebonds et 3 passes en 25 minutes) se sont contenté d'écraser le premier quart-temps puis de dérouler. A noter les 21 points (9/14) et 6 rebonds d'Earl Barron.
New York - Atlanta 98-109
Joe Johnson (28 points et 11 passes décisives) a emmené les siens vers une victoire au Madison Square Garden. Côtés Knicks c'est encore le lutin Nate Robinson (23 points et 5 passes) qui s'est chargé de maintenir son équipe dans la partie.
Cleveland - Charlotte 98-91
Victoire importante des Cavaliers qui seront bientôt assuré de participer aux play-offs. Une chose qu'est encore bien loin de faire Charlotte, une nouvelle fois défait. Les Bobcats ont en effet eu le plus de mal au monde a arrêter LeBron James (33 points, 7 rebonds et 10 passes). J-Rich a tout de même fait son match (33 points aussi).
Denver - Seattle 168-116
Non, non vous ne rêvez pas Denver a bien marqué 168 sans avoir joué une seule prolongation. Les Nuggets ont marqué 48, 36, 43 et 41 points du premier au dernier quart-temps. Quelle tristesse de voir un telle match! Il n'y a tellement pas de défense que ça en devient pathétique, digne d'un All Star Game. Anecdotiquement dans ce semblant de match Marcus Camby a réalisé un triple double (13 points, 15 rebonds et 10 passes en... 27 minutes). A noter les 16 points de Gelabale et les 14 de Petro.
Sacramento - Toronto 106-100
Bien entrés dans la partie les Kings ont conservé une légère avance toute la partie, avance confirmée à la fin du match. A Sac-town c'est Kevin Martin, endormi ces derniers matchs peut-être à cause de ses disputes avec son coach Reggie Theus, qui a alimenté la marque (32 points, 8 rebonds et 4 passes). Udrih (15 points et 7 passes, Artest (19 points, 10 rebonds et 5 passes), Moore (17 points à 7/8 et 7 passes) et Miller (14 points et 11 rebonds) l'ont bien aidé face à la très bonne adresse de Jason Kapono (26 points à 12/19).